News Rallyes

0

Sur les spéciales rapides du rallye WRC de Pologne


Le championnat du monde des rallyes va démarrer une série de trois épreuves ultra rapides avec pour commencer la Pologne suivie de la Lettonie (mi-juillet) puis en point d’orgue au coeur de l’été début août, la Finlande.

Avec une dernière édition qui remonte à 2017 (basculée ensuite en ERC) la Pologne est de retour sur la scène mondiale du WRC pour cette septième épreuve du calendrier 2024. Basé au nord-est du pays à Mikolajki à trois heures de la capitale Varsovie, le rallye va démarrer le jeudi matin avec le shakedown suivi en début de soirée par une super spéciale près du parc d’assistance. Ce sont au total dix-neuf spéciales (303,16kms) qui sont au programme lors de ce rendez-vous polonais avec 44 équipages au départ.

Ogier, Evans et Katsuta seront du voyage chez Toyota Gazoo Racing et également trois autos chez Hyundai Motorsport avec Neuville, Tänak et Mikkelsen sélectionné sur cette manche. Chez M-Sport, Fourmaux et Munster seront comme habituellement les deux représentants de l’équipe britannique. Aussi le pilote letton Martins Sesks est engagé en tant que privé sur une Ford Puma Rally1 sans le système hybride.

En WRC-2, on retrouvera notamment sur cette épreuve Solberg, Pajari, Gryazin, Joona, Greensmith, Kajetanowicz, McErlean, Korhonen, Linnamäe, Prokop, Suninen, Loubet, Virves…

Horaires Résultats Engagés Live Twitter

xx


JEUDI

  • Temps du shakedown :Résultats complets
  • Ordre départ SS1 : xx.
    Résumé JOUR 1 : xx.
  • VENDREDI

  • Ordre départ JOUR 2 : Neuville Tänak Evans Ogier Fourmaux Katsuta Munster Mikkelsen Sesks.
    Résumé JOUR 2 : xx.
  • SAMEDI

  • Ordre départ JOUR 3 : xx.
    Résumé JOUR 3 : xx.
  • DIMANCHE

  • Ordre départ JOUR 4 : xx.
    SS19 – Power Stage : xx.
    Résumé JOUR 4 : xx.







  • 0

    Ogier et Rovanperä tous les deux au WRC de Lettonie


    Pour la grande première de la Lettonie en WRC, Toyota Gazoo Racing comme au Portugal va mettre le paquet avec l’ensemble de ses pilotes : Evans, Katsuta, Ogier ainsi que Rovanperä sur quatre Yaris Rally1.

    Ce choix stratégique de Toyota va donc obliger à Pajari de patienter un peu jusqu’à la Finlande pour effectuer ses grands débuts en Rally1 (et non Lettonie comme initialement prévu).

    Monte-Carlo – Croatie – Portugal – Italie Sardaigne – Pologne – Lettonie
    Evans – Katsuta – Ogier

    Suède – Kenya – Portugal – Lettonie – Finlande
    Evans – Katsuta – Rovanperä










    0

    Pajari va devoir attendre la Finlande pour la Rally1


    Initialement prévu pour rouler en Lettonie au volant de la Toyota Yaris Rally1, le jeune espoir finlandais Sami Pajari va devoir patienter jusqu’à la Finlande pour ses grands débuts dans la catégorie reine.

    En effet Toyota Gazoo Racing a choisi la stratégie d’aligner la meilleure formation possible sur les terres lettones avec ses quatre pilotes officiels : Ogier, Evans, Rovanperä et Katsuta.

    Communiqué officiel Toyota Gazoo Racing à lire ► ici.










    0

    Le Paraguay rejoint le WRC en 2025


    Après les Îles Canaries et l’Arabie Saoudite, le Paraguay est le troisième nouveau pays qui rejoint le championnat du monde des rallyes avec un contrat de trois années à partir de la saison 2025.

    Basée dans la ville d’Encarnacion au sud du pays, cette épreuve sur la terre touchera notamment les fans argentins ainsi que tout le continent sud-américain. Aussi les spéciales seront dessinées dans la région d’Itapúa où se déroule le championnat sud-américain des rallyes FIA CODASUR.

    Le calendrier complet du WRC 2025 n’a pas encore été annoncé mais la FIA a toutefois précisé que ce nouveau rallye en Amérique du Sud ne vient pas en remplacement du Chili mais en plus.










    0

    Sesks présente les couleurs de sa Puma Rally1


    Engagé cette saison sur deux épreuves du WRC en Pologne puis ensuite chez lui en Lettonie, Martins Sesks a présenté ce midi les couleurs de sa Ford Puma Rally1 sur laquelle il va évoluer dès la semaine prochaine.

    Cependant sur la première manche à son programme en Pologne, la Ford Puma Rally1 sera dépourvue du système hybride qu’il retrouvera ensuite en Lettonie. Le pilote letton roule en parallèle cette saison sur l’ERC en Yaris Rally2.










    0

    Rovanperä lance un jeu concours pour la Finlande


    Sans grande surprise, c’est bien Kalle Rovanperä qui sera de retour chez lui en Finlande (après la Suède, le Kenya et le Portugal) pour piloter la troisième Toyota Yaris Rally1 de l’équipe japonaise, début août prochain.

    Une information confirmée par lui-même sur ses réseaux sociaux en lançant un jeu concours pour réaliser le design de son casque sur la manche finlandaise, où cela sera l’occasion pour l’heureux gagnant de le rencontrer sur place.

    En attendant on retrouvera Ogier la semaine prochaine, engagé en Pologne tandis que le nom du troisième pilote du Team Toyota Gazoo Racing pour la Lettonie n’a pas encore été révélé.

    Monte-Carlo – Croatie – Portugal – Italie Sardaigne – Pologne
    Evans – Katsuta – Ogier

    Suède – Kenya – Portugal – Finlande
    Evans – Katsuta – Rovanperä










    0

    M-Sport prépare sa Puma Rally1 en Estonie


    En vue des trois manches rapides qui arrivent sur le WRC avec tout d’abord la Pologne suivie de la Lettonie puis la Finlande, l’équipe M-Sport a démarré ce week-end sa préparation en Estonie avec Grégoire Munster en premier.

    Pour le rallye WRC de Pologne, trois Ford Puma Rally1 seront alignées avec les deux pilotes officiels Fourmaux et Munster, ainsi que Sesks sur un troisième exemplaire mais sans le système hybride pour lui. On retrouvera ensuite encore le pilote letton chez lui à domicile toujours au volant de la Puma Rally1, mais cette fois hybride.

    Crédit photos : Igmar Matto.
















    0

    Toyota prépare la Pologne


    La Team Toyota Gazoo Racing était en Pologne cette semaine pour préparer cette prochaine épreuve du championnat du monde des rallyes. Trois Yaris Rally1 avec au volant Ogier, Evans et Katsuta vont constituer la formation de l’équipe japonaise pour cette septième manche du calendrier 2024.












    0

    L’hybride reconduit en WRC pour 2025 et 2026


    Lors du conseil mondial du 28 février dernier, la FIA qui avait annoncé l’arrêt du système hybride dans les Rally1 à partir de la saison WRC 2025, a revu sa copie pour finalement le reconduire jusqu’à fin 2026.

    Un revirement de situation encouragé par le rejet en bloc des équipes engagées qui ont déploré que cette nouvelle réglementation changeait énormément de paramètres techniques et idéalogiques en ne leur laissant pas assez de temps pour se préparer en seulement quelques mois, d’autant plus qu’un nouveau manufacturier de pneumatiques (Hankook) débarque également en 2025. Au-delà du timing trop serré, ce retour en arrière ne correspond pas du tout au modèle économique de notre époque sur lequel les constructeurs communiquent au grand public.

    La réglementation des Rally2 du WRC-2 qui devait aussi évoluer ne bougera finalement pas non plus.

    Le conseil mondial FIA réuni à nouveau ce jour a confirmé également qu’une éventuelle refonte du règlement pour le WRC sera mis en place seulement à partir de 2027.

    Communiqué officiel FIA ► ici.










    0

    Hyundai se prépare pour les épreuves rapides


    Victorieux en Sardaigne Hyundai, qui est sur une bonne dynamique en ce moment leader du championnat constructeurs et du classement pilotes avec Neuville devant Tänak, a pris la direction de sa base permanente finlandaise pour préparer les trois prochaines manches rapides qui seront la Pologne, la Lettonie puis la Finlande.

    Pour la première de celle-ci à la fin du mois, Neuville et Tänak sont rejoints par Mikkelsen vainqueur à l’époque avec la VW Polo WRC en 2016 et deuxième au classement général en 2014 et 2015 en Pologne.

    L’équipe coréenne s’est ensuite rendue en Estonie pour continuer la préparation avec Neuville et Tänak.