News Rallyes

0

Mikkelsen et la Fabia RS Rally2 2022 au Bohemia


Présentée officiellement en grandes pompes le 14 juin dernier au QG de Skoda Motorsport de Mladá Boleslav en Tchéquie près de Prague, la nouvelle Skoda Fabia RS Rally2 2022 va faire son entrée en compétition ce mois-ci.

Même si celle-ci n’est pas destinée à un engagement officiel du constructeur mais uniquement pour la compétition clients, c’est Andreas Mikkelsen (copiloté par Torstein Eriksen) qui pilotera la nouvelle Skoda à l’occasion de la cinquième manche du championnat tchèque au Rally Bohemia 2022 du 8 au 10 Juillet prochain. A noter toutefois que cette participation sur les quatorze spéciales au programme se fera hors classement

Credit photos : Skoda Motorsport








0

Hyundai et Toyota préparent le WRC Estonie 2022


Après les émotions positives des uns et négatives pour les autres au retour du Kenya, les équipes Toyota et Hyundai sont vite revenues en Europe sur les pistes estoniennes pour préparer la prochaine manche WRC.

Hyundai qui a démarré en début de semaine avec Tänak a dû ensuite stopper les essais le jour suivant suite au très mauvais temps pour ensuite relancer le travail ce mercredi où Neuville est sorti à haute vitesse (équipage OK).

A un autre endroit c’était le vainqueur du Kenya, Kalle Rovanperä qui commençait aujourd’hui sa préparation au volant de la Toyota Yaris Rally1 en vue du week-end du 14-17 juillet prochain.

Photo + Vidéos by Karlip + Valmar Viisel.














0

Une nouvelle catégorie Rally5e approuvée par la FIA


Réunis ce mercredi à l’occasion du conseil mondial à Paris, les membres de la FIA ont approuvé une nouvelle classe dans la pyramide du rallye avec des autos Rally5e qui seront totalement électriques, séparées en deux catégories distinctes et équipées d’une batterie inférieure ou supérieure à 60 kWh.

Pas de nouvelle par contre concernant le futur calendrier WRC 2023 mais une évolution proposée pour les Rally1 afin de lutter contre la chaleur dans les habitacles avec des ouvertures sur le toit et les vitres arrières. Rdv le 19 octobre prochain pour le prochain conseil mondial.

Communiqué complet de la FIA à lire ici.








0

6ème rallye avec la i20Rally1 pour Solberg en Finlande


C’est sur une sixième épreuve depuis le début de l’année WRC 2022 que Oliver Solberg se présentera au mois d’août au volant de la i20 Rally1. Hyundai Motorsport a en effet choisi d’aligner le jeune pilote sur la troisième auto officielle sur un rallye qui n’est pas le plus facile du calendrier : la Finlande !

Pour l’accompagner deux autres i20 Rally1 seront confiées comme d’habitude à Neuville et Tänak.

Monte Carlo – Suède – Croatie – Kenya – Estonie – Finlande :
Neuville – Tänak – Solberg

Portugal – Sardaigne :
Neuville – Tänak – Sordo








0

Loeb en Grèce ? Ogier la NZ et le Japon ?


Alors que leurs trajectoires se sont parfaitement croisées depuis le début de la saison WRC 2022 les deux Sébastien (Loeb et Ogier) ne devraient plus se retrouver cette année sur le championnat du monde des rallyes.

Après la lutte pour la gagne au Monte Carlo qui a tourné à l’avantage de l’Alsacien avec une belle victoire acquise par Loeb avec la Ford Puma Rally1 de M-Sport face à Ogier second avec la Toyota Yaris Rally1, les choses se sont ensuite un peu compliquées pour les deux ex-champion du monde des rallyes. La deuxième confrontation a tourné court au Portugal où les deux ont été contraints à l’abandon pour ensuite se retrouver au Kenya pour un troisième rallye compliqué de part et d’autres malgré la quatrième place obtenue par Sébastien Ogier.

La suite n’a pas encore été annoncée officiellement par leurs équipes respectives, mais Sébastien Loeb devrait être encore présent pour un rallye en Grèce début septembre, tandis que Sébastien Ogier terminerait quant à lui avec deux rallyes en Nouvelle-Zélande et au Japon. Affaire à suivre dans quelques semaines…








0

Classements WRC 2022 après le Kenya


Avec cette nouvelle victoire acquise au Kenya ce week-end (la quatrième depuis le début de la saison 2022 et toutes obtenues par Rovanperä), Toyota affirme sa solide position de leader au championnat constructeur en reléguant maintenant Hyundai à 62pts et M-Sport à 102pts.

Le quadruplé kenyan (Rovanperä-Evans-Katsuta-Ogier) creuse également les écarts entre les pilotes où Rovanperä bénéficie maintenant 65pts d’avance et 83pts sur Tänak. Avec quatre succès en six épreuves le pilote finlandais domine largement et se rapproche de rallye en rallye de son premier titre de champion du monde.

Le WRC va maintenant faire une petite pause jusqu’à mi-juillet avant de retrouver les spéciales d’Estonie.

Classements complets de la saison WRC 2022 disponible ici.








0

Victoire de Rovanperä au Safari Rally Kenya 2022


A cause de sa position sur les pistes en terre du Kenya en tant que leader et ouvreur, il ne partait pourtant pas favori sur cette épreuve, mais qui peut vraiment arrêter le prodige finlandais cette saison ? Kalle Rovanperä et Jonne Halttunen viennent de décrocher ce dimanche au Safari Rally Kenya leur quatrième victoire de l’année après la Suède, la Croatie et le Portugal avec Toyota Gazoo Racing et la Yaris Rally1.

Avec maintenant quatre victoires au compteur en six manches, Rovanperä s’affirme comme l’homme fort de la saison WRC 2022 et se rapproche encore un peu plus du titre de champion du monde. Cerise sur la gâteau l’équipe japonaise réalise un quadruplé au Kenya avec Evans second, Katsuta troisième et Ogier quatrième : le carton plein.

La caravane du WRC va maintenant revenir en Europe en juillet et début août avec les deux manches ultra rapides de l’Estonie et de la Finlande où un certain Kalle Rovanperä sera cette fois ultra favori pour s’y imposer…

► TOP10 : Rovanperä Evans+52s8 Katsuta+1mn42s7 Ogier+2mn10s3 Neuville+10mn40s9 Breen+23mn27s9 Serderidis+30mn16s5 Loeb+32mn12s6 Kajetanowicz+35mn37s6 Solberg+37mn36s6… (classement)

► Temps scratch : Rovanperä (5) / Ogier (4) / Loeb (3) / Neuville (3) / Evans (2) / Tänak (1) / Fourmaux (1)








0

Safari Rally Kenya 2022 – Victoire de Rovanperä


A cause de sa position sur les pistes en terre du Kenya en tant que leader et ouvreur, il ne partait pourtant pas favori sur cette épreuve, mais qui peut vraiment arrêter le prodige finlandais cette saison ? Kalle Rovanperä et Jonne Halttunen viennent de décrocher ce dimanche au Safari Rally Kenya leur quatrième victoire de l’année après la Suède, la Croatie et le Portugal avec Toyota Gazoo Racing et la Yaris Rally1.

Avec maintenant quatre victoires au compteur en six manches, Rovanperä s’affirme comme l’homme fort de la saison WRC 2022 et se rapproche encore un peu plus du titre de champion du monde. Cerise sur la gâteau l’équipe japonaise réalise un quadruplé au Kenya avec Evans second, Katsuta troisième et Ogier quatrième : le carton plein.

La caravane du WRC va maintenant revenir en Europe en juillet et début août avec les deux manches ultra rapides de l’Estonie et de la Finlande où un certain Kalle Rovanperä sera cette fois ultra favori pour s’y imposer…
__________________________________________________________________________________________________

Le championnat du monde des rallyes continue sa route cette semaine avec 31 équipages qui vont s’affronter sur les pistes en terre du Kenya près de Naivasha située à deux heures de route au nord de la capitale Nairobi.

Dès mercredi matin, les concurrents vont entamer les hostilités au shakedown pour disputer ensuite la super spéciale d’ouverture le lendemain. Ce sont dix-neuf spéciales qui attendent les pilotes avec notamment 12 Rally1 et 8 Rally2 pour former un total de 362,62 kilomètres à travers la brousse africaine.

Dernier vainqueur en date au début du mois en Sardaigne, Hyundai Motorsport a choisi Oliver Solberg, aux côtés de Neuville et Tänak, pour piloter la troisième i20 Rally1 après deux rallyes consécutifs de Sordo. Chez Toyota Gazoo Racing, Sébastien Ogier vainqueur de l’épreuve l’année dernière évoluera en compagnie de Rovanperä, Evans et Katsuta. Et enfin chez M-Sport, Sébastien Loeb après le Monte Carlo et le Portugal est de retour pour piloter l’une des Ford Puma Rally1 accompagné de Breen, Greensmith, Fourmaux et Serderidis.

Horaires Résultats Live Twitter Engagés Vidéos

VICTOIRE ► Rovanperä Evans+52s8 Katsuta+1mn42s7… (classement)

Rovanperä (5) / Ogier (4) / Loeb (3) / Neuville (3) / Evans (2) / Tänak (1) / Fourmaux (1)

__________________________________________________________________________________________________
DIMANCHE

L’équipe Toyota n’a pas failli ce dimanche matin où les quatre Yaris Rally1 ont été ramené à bon port avec dans l’ordre Rovanperä Evans Katsuta et Ogier qui offrent un superbe quadruplé au Team japonais.
Startlist DAY4 : Fourmaux Greensmith Tänak Loeb Breen Neuville Serderidis Solberg Ogier Katsuta Evans Rovanperä.
SS14 : Solberg bloqué au milieu de la spéciale (changement filtre air) = drapeau rouge et un temps nominal attribué pour plusieurs pilotes. Au final Fourmaux inscrit le meilleur temps.
SS15 : Scratch de Rovanperä qui enfonce le clou.
SS16 : Doublé Hyundai dans la spéciale avec le premier scratch de Tänak du week-end, mais il est malheureusement trop tard pour revenir sur les Toyota loin devant.
SS17 : Cette spéciale a été réduite de 3,10kms à partir du départ suite à une décision des commissaires. Solberg perd 2mn44s1 suite à des coupures moteur comme samedi. Loeb en profite pour signer le scratch.
SS18 : Deux Hyundai rencontrent à nouveau des soucis avec Solberg (coupure moteur) qui perd 5mn55s0 et Tänak qui abandonne à cause de sa direction cassée. Loeb remporte la spéciale.
SS19 – Power Stage : Neuville Loeb+0s8 Ogier+6s1 Greensmith+10s4 Fourmaux+10s9.

SAMEDI

Ce samedi au Kenya fut le copier-coller de la journée de vendredi en encore plus difficile avec quatre abandons aujourd’hui. M-Sport perd cette fois deux autos très rapidement (Fourmaux et Greensmith) tout comme Hyundai avec Tänak puis Neuville qui jettent l’éponge. Les rescapés Toyota continuent leur marche en avant leurs quatre Yaris Rally1 aux avants-postes du classement général provisoire de l’épreuve.
Startlist DAY3 : Loeb Fourmaux Breen Greensmith Serderidis Solberg Ogier Neuville Tänak Evans Katsuta Rovanperä.
SS8 : Tonneaux pour Greensmith qui arrive à terminer sans pare-brise et suspension cassée pour Fourmaux qui abandonne. Solberg est victime d’une crevaison et perd 1mn15s9. Breen dans la poussière de Fourmaux au ralenti perd quant à lui 53s7. Evans signe son premier scratch du week-end.
SS9 : Premier scratch de Hyundai avec Neuville mais malheureusement suite aux dégâts occasionnés dans la spéciale précédente Greensmith est contraint à l’abandon.
SS10 : Neuville signe un deuxième scratch de suite mais son co-équipier Tänak abandonne suite à la transmission cassée sur la i20 Rally1.
SS11 : Evans inscrit le meilleur temps et Breen victime à son tour d’une crevaison perd 1mn46s6.
SS12 : Enorme temps de Rovanperä qui s’envole (définitivement?) au général. Suspension cassée pour Neuville qui perd une grosse dizaine de secondes.
SS13 : Les dernières spéciales de journée au Kenya sont cruelles ! Neuville en proie à des soucis moteur, finit sa course en aquaplaning dans un arbre, c’est l’abandon. Loeb perd 2mn21s7 suite à une crevaison et à une suspension cassée. Evans tape un arbre et s’en sort bien avec 16s6 de perdu. Coupure moteur du côté de Solberg qui perd 1mn56s2 dans cette mésaventure. Ogier signe le scratch et offre un quadruplé provisoire à Toyota.

VENDREDI

Ce vendredi aura été une fois de plus très compliqué chez Hyundai Motorsport où deux de ses i20 Rally1 (Tänak et Neuville) ont rencontré des soucis lors de la première boucle matinale. Chez M-Sport ce ne fut pas non plus une journée sous le signe de la réussite où après une victoire en spéciale pour Sébastien Loeb celui-ci a dû en fin de matinée abandonner à cause d’un souci moteur tout comme Adrien Fourmaux sur souci mécanique et Breen (sortie de route). Seul rescapé Greensmith qui a toutefois chuté dans les profondeurs du classement suite à une crevaison.

Chez Toyota Gazoo Racing cette seconde journée était quasi parfaite jusqu’au dernier chrono où Katsuta gêné par la poussière de Breen perd du temps mais c’est surtout Sébastien Ogier victime d’une crevaison qui perd plus de deux minutes. Rovanperä termine la journée leader de l’épreuve devant Evans et Tänak.
Startlist DAY2 : Rovanperä Neuville Tänak Breen Katsuta Evans Loeb Greensmith Ogier Solberg Fourmaux Serderidis.
SS2 : Il était peut être le mieux réveillé de tous ! En tout cas Loeb signe d’entrée de jeu le meilleur temps et grimpe sur le podium provisoire avec sa Ford Puma. L’histoire n’est pas la même pour Tänak en proie à des soucis avec le manche de boite de vitesses qui chute au classement général.
SS3 : Malgré sa première position sur la piste, Rovanperä inscrit le meilleur temps.
SS4 : Après Tänak dans le premier chrono, c’est au tour d’une deuxième Hyundai i20 Rally1 de rencontrer des soucis avec Neuville qui n’a plus de puissance et perd 54s6 sur un chrono compliqué très sablonneux avec beaucoup de poussière. Chez M-Sport, Greensmith victime d’une crevaison perd quant à lui environ 13mn. Rovanperä est à nouveau le plus rapide et Toyota place un quadruplé provisoire avec Evans en tête du rallye.
Liaison SS4 / Assistance : Abandon de Loeb suite à un souci moteur.
SS5 : Crevaison pour Evans qui perd sa place de leader au profit de Ogier qui décroche le scratch. Fourmaux s’est arrêté dans la spéciale et perd 4mn10s5 : M-Sport confirme finalement son abandon après l’arrivée.
SS6 : Ogier signe son troisième scratch du week-end.
SS7 : C’est l’hécatombe sur ce dernier chrono d’environ trente kilomètres où Neuville est victime d’une crevaison [+3s6], Breen sort de la route et abandonne, Katsuta gêné par la poussière de Breen perd 30s9 (temps finalement réattribué) et Ogier qui crève, perd 2mn21s1. Rovanperä signe le scratch et passe leader du rallye.

JEUDI

Après le passage sur le circuit en terre aux abords de Nairobi, la journée est déjà terminée pour l’ensemble des pilotes qui vont se préparer pour une grosse journée vendredi. Ogier rentre au parc leader devant les Hyundai.
Startlist DAY1 : Fourmaux VS Serderidis / Greensmith VS Solberg / Evans VS Breen / Loeb VS Ogier / Tänak VS Katsuta / Neuville VS Rovanperä.
SS1 : Ogier signe le meilleur temps sur ce premier chrono devant les deux Hyundai de Neuville et Tänak. Dès le premier virage Rovanperä sort de la route et est victime d’une crevaison [11s6 de perdu].

MERCREDI

Sur une piste étroite et cassante ce matin à l’occasion du shakedown le leader du championnat, Rovanperä, a décroché le meilleur temps absolu devant les deux i20 Rally1 de Neuville et Tänak.
Temps du shakedown : Rovanperä Neuville+0s5 Tänak+1s8 Loeb+1s8 Ogier+2s2 Katsuta+4s0 Greensmith+4s6 Evans+4s6 Fourmaux+4s8 Breen+5s6 Solberg+13s6… Serderidis+28s4… ► Résultats complets.










0

Le rallye WRC de Grèce présente son parcours 2022


La Grèce va vivre en septembre prochain son deuxième rallye WRC après son retour en 2021 sur le championnat du monde. Comme l’année dernière, les spéciales seront effectuées autour de Lamia QG de l’épreuve.

Seize spéciales sur les pistes en terre cassantes grecques sont au programme de l’édition 2022 pour un total de 305,86 kilomètres du 8 au 11 septembre avec une super spéciale d’ouverture de retour au sein du stade olympique de Athènes et également un chrono de nuit le vendredi soir à Bauxites à partir de 20h38 heure locale.

Programme et itinéraire complet du Rallye WRC Grèce Acropole 2022 disponible ici.








0

Carte Google Earth 2022 : WRC Estonie


D’après une idée originale de Dimitri Dusart et ce depuis plusieurs saisons maintenant, la carte Google Earth de chaque manche du championnat du monde des rallyes est disponible gratuitement sur PLANETEMARCUS.

Une fois téléchargée sur votre PC / tablette ou smartphone, elle va vous permettre de vous guider sur les spéciales pour trouver le meilleur spot possible avec l’aide (si disponible dans le pays) de Google Street View.

La Carte Google Earth du Rallye WRC Estonie 2022 est disponible ► ici.