News Rallyes

0

M-Sport renoue enfin avec la victoire en WRC


Après de longs mois d’efforts pour développer cette nouvelle Ford Puma Rally1 hybride, l’équipe M-Sport a été la première récompensée cette saison en décrochant une belle victoire au Monte Carlo avec l’aide de Sébastien Loeb.

Dominée par la concurrence depuis plusieurs saisons il faut remonter en mars 2020 avec Teemu Suninen au volant de la Fiesta WRC au Mexique sur le podium mais c’est surtout, ironie de l’histoire, un autre Sébastien (Ogier) qui a offert la dernière victoire à M-Sport en Grande-Bretagne courant octobre … 2018 !

Outre la belle performance du nonuple champion WRC, il faut également souligner le beau podium de la nouvelle recrue Craig Breen qui catapulte M-Sport en tête du championnat constructeur après cette manche d’ouverture. A noter également les progrès de Gus Greensmith qui a décroché sa première victoire en spéciale avec de bons chronos prometteurs entâchés malheureusement par une crevaison lors de la journée du samedi.

Enfin ce n’était certainement pas les débuts qu’il espérait mais Fourmaux a terminé prématurément son rallye lors du troisième chrono suite à une sortie de route spectaculaire mais heureusement sans gravité pour l’équipage.

Tout le monde a maintenant rendez-vous sur la neige du rallye de Suède dans un mois où en tout logique trois Ford Puma Rally1 seront alignées mais sans Sébastien Loeb cette fois…








0

80ème victoire de Sébastien Loeb en WRC


Le pari était risqué, le défi était immense mais Sébastien Loeb est entré une nouvelle fois dans la légende ce dimanche 23 janvier 2022 en remportant sa 80ème victoire sur le championnat du monde des rallyes.

En abordant la nouvelle ère hybride du WRC dans un nouveau team (M-Sport), au volant d’une nouvelle auto (Ford Puma Rally1), avec une nouvelle copilote (Isabelle Galmiche), la tâche était rude pour revenir et se positionner sur le devant de la scène. Cependant très rapidement Sébastien Loeb s’est positionné aux avant-postes du classement général et au terme d’une belle bataille contre Sébastien Ogier, le nonuple champion WRC s’impose au rallye WRC Monte Carlo 2022 (la huitième victoire sur ce rallye – voir les résultats).

Vingt ans après sa première victoire au Deutschland Rallye 2002 avec la Xsara WRC et Citroën, Loeb est là et bat pour l’occasion un nouveau record en devant le plus vieux vainqueur en championnat du monde des rallyes.

Concernant maintenant la suite de son programme cette saison avec M-Sport, l’équipe britannique n’a pas encore communiqué quand et où on reverra Loeb au volant de la Ford Puma Rally1.








0

Rallye WRC Monte Carlo : Victoire de Loeb


Au terme d’une grande bataille tout le week-end entre les deux « Sébastien » Loeb et Ogier, le nonuple champion WRC a réussi l’exploit de s’imposer au Monte Carl’ pour la huitième fois et de remporter son 80ème succès en carrière. Il devance Ogier, et Breen inscrit une deuxième Puma de l’équipe M-Sport sur le podium final.
__________________________________________________________________________________________________

Cette semaine, le célèbre rallye Monte Carlo a l’honneur d’inaugurer la nouvelle saison du championnat du monde des rallyes 2022 qui bascule dans l’ère hybride. Pendant quatre journées de compétition les 74 engagés dont 11 Rally1 et 28 Rally2 ont rendez-vous sur les dix-sept spéciales au programme.

Avec l’hybridation des autos et les effectifs qui ont évolué à l’inter-saison, tout le monde repart de zéro sur cette épreuve qui est concentrée cette année sur les hauteurs de Nice avec un parc d’assistance basé à Monaco.
__________________________________________________________________________________________________

Horaires Résultats Live Twitter Engagés Vidéos

LEADER ► Loeb Ogier+10s5 Breen+1mn39s8… (classement)

Loeb (6) / Ogier (5) / Rovanperä (3) / Greensmith (1) / Evans (1) / Neuville (1)

__________________________________________________________________________________________________
DIMANCHE

« Le vainqueur d’un rallye, et encore plus ici au Monte Carlo, est décidé jusqu’au dernier mètre », c’était les mots inscrits hier soir sur cet article. Ce dimanche matin alors que Ogier confortait son avance au classement, le destin ou plutôt une crevaison en a décidé autrement. Sébastien Loeb décroche la victoire finale, la huitième sur ce rallye et la 80ème carrière. Il devance Ogier et Breen qui offre à un M-Sport un double podium ici.
Startlist DAY4 : [Katsuta] + Solberg Evans Neuville Greensmith Rovanperä Breen Loeb Ogier.
SS14 : Malgré un nouveau scratch de Loeb l’écart reste important avec le leader Ogier. Après l’abandon de Tänak hier, les soucis continuent chez Hyundai avec la décision de retirer la i20 Rally1 de Solberg suite à un problème médical de ce dernier qui ne se sent pas très bien à cause des fumées échappées ces derniers jours de l’auto. L’équipe se retrouve donc avec une seule auto (Neuville) pour terminer le rallye.
SS15 : Hyundai se montre enfin avec Neuville qui signe son premier meilleur temps de la saison. Aux avant-postes, Ogier conforte encore son avance sur Loeb et Evans victime d’une crevaison perd du temps [+2mn12s1].
SS16 : Coup de théâtre sur cette spéciale où Ogier victime d’une crevaison perd 34s1 et les commandes du rallye ! Loeb qui signe le scratch passe à nouveau leader.
SS17 – Power Stage : Pénalité de 10 secondes pour Ogier pour départ volé. Rovanperä le plus rapide devant Evans+0s9 Neuville+2s6 Loeb+7s0 Ogier+8s0.

SAMEDI

Malgré seulement cinq chronos, peu de pilotes ont été épargnés par les soucis en tout genre surtout chez Hyundai où la réussite n’est pas au rendez-vous pour cette première manche 2022. Au terme de treize spéciales, Ogier rentre ce soir à Monaco leader du rallye devant Loeb qui a perdu beaucoup de temps lors du dernier chrono.
Startlist DAY3 : Solberg Rovanperä Katsuta Greensmith Tänak Breen Neuville Evans Ogier Loeb.
SS9 : Evans signe son premier scratch de l’année ce matin tandis que Tänak chute au classement suite à une crevaison en terminant à +1mn16s8 du meilleur temps.
SS10 : Une spéciale compliquée pour plusieurs pilotes avec tout d’abord le clan Hyundai où Solberg sort de la route et parvient toutefois à rallier l’arrivée [+35mn22s1], son co-équipier Neuville n’est pas épargné par la mécanique et perd du temps [+24s7]. Katsuta perd quant à lui 29s2 sur un tête à queue et Greensmith victime d’une crevaison termine avec 1mn41s5 de retard. Ogier est en réussite sur ce chrono qu’il remporte, ce qu’il lui permet de revenir à égalité au classement général avec Loeb.
SS11 : Tänak victime d’une nouvelle crevaison suite à une touchette perd cette fois 50s2 mais abandonne définitivement (moteur endommagé), comme l’année dernière il rentre avec zéro point du Monte Carl’. Ogier décroche encore le meilleur temps mais son co-équipier Evans sort de la route et parvient à terminer [+20mn05s9].
SS12 : Neuville perd gros sur cette spéciale avec un souci de suspension, il termine en retard [+3mn40s3]. Discret jusqu’ici, Rovanperä se montre le plus rapide sur ce chrono.
SS13 : Rovanperä décroche un nouveau scratch et Katsuta sort de la route [Abandon].

VENDREDI

Cette journée fut marquée par la domination de l’équipe M-Sport avec Sébastien Loeb qui a remporté quatre spéciales afin de se hisser en tête du rallye avec sa Puma Rally1 devant Ogier et Evans.
Startlist DAY2 : Ogier Evans Neuville Rovanperä Tänak Katsuta Breen Greensmith Fourmaux Solberg Loeb.
SS3 : Sur une spéciale très glissante ce matin, plusieurs pilotes sont partis à la faute dont notamment Fourmaux qui est sorti de la route violemment. Ogier et Evans tapent une barrière sans gravité tandis que Neuville et Katsuta effectuent un tête à queue. Au final Loeb signe le meilleur temps devant Ogier et reprend du temps au général.
SS4 / SS5 / SS6 : A la surprise générale (ou pas), Loeb empile tous les scratchs. Après la spéciale n°5, il vire en tête du rallye devant Evans et Ogier impuissants face à la Ford Puma Rally1.
SS7 : C’est un moment historique pour Greensmith qui décroche pour la première fois de sa carrière un meilleur temps dans la catégorie reine du WRC. Sur ce chrono, Loeb perd un peu d’avance et se plaint d’un souci avec le système hybride tandis que Ogier remonte à la seconde position.
SS8 : La journée se termine avec un ultime scratch de Ogier suivi des deux i20 Rally1 de Neuville et Tänak qui semblent un peu mieux malgré des écarts déjà importants.

JEUDI

C’est le carton plein pour Sébastien Ogier lors de cette première journée qui après avoir signé le meilleur temps au shakedown ce matin, décroche sur les deux spéciales de nuit à chaque fois le meilleur temps. Il est suivi de très près au général par un Loeb au top comme son co-équipier Evans qui complète le podium provisoire.
Startlist DAY1 : Ogier Evans Neuville Rovanperä Tänak Katsuta Breen Greensmith Fourmaux Solberg Loeb.
SS1 : La première spéciale des hybrides sur le WRC 2022 s’est passée sans problème pour tous les pilotes mis à part un tête à queue de Rovanperä. Sur ce premier chrono de nuit, Ogier signe le scratch devant Loeb et Evans.
SS2 : La spéciale du Turini a vu une nouvelle fois Ogier remporter le chrono devant Loeb.
Temps du shakedown : Ogier Loeb+0s5 Evans+1s0 Neuville+1s8 Fourmaux+2s6 Greensmith+2s7 Breen+3s0 Katsuta+3s8 Rovanperä+3s9 Tänak+3s9 Solberg+4s1… ► Résultats complets.


__________________________________________________________________________________________________
PREVIEW

Après plusieurs mois de développement et de préparation, la nouvelle réglementation du championnat du monde des rallyes débarque cette semaine en France à l’occasion du rallye Monte Carlo qui marque le début de l’ère hybride en WRC. Les pilotes qui vont inaugurer sur les routes escarpées de l’arrière pays niçois pour la première fois les Rally1 en compétition officielle, vont voyager dans treize pays lors de cette nouvelle saison 2022.

Après les deux manches hivernales au Monte Carlo et en Suède, les trois équipes engagées Toyota, Hyundai et M-Sport vont enchaîner avec l’asphalte croate et les terres du Portugal et de la Sardaigne avant de s’envoler en Afrique au Kenya. Ils disputeront ensuite un été à toute vitesse avec tout d’abord l’Estonie puis la Finlande avant de soumettre à l’épreuve du cassant en Grèce leurs nouvelles montures. L’année se terminera avec deux longs voyages en Nouvelle-Zélande et au Japon entrecoupés d’un dernier crochet en Europe avec l’Espagne. (NB : A noter que la neuvième épreuve du calendrier n’a pas encore été annoncée…).

Pour cette manche d’ouverture du championnat du monde des rallyes au Monte Carlo, les équipes disposeront donc de Rally1 (nouvelle appellation des WRC) équipées d’un moteur thermique mais accompagné d’un boost électrifié au départ et qui sera automatisé par les ingénieurs dans la cartographie des autos pour s’activer selon le profil de certaines portions sur les dix-sept spéciales au programme. Lire la présentation de la saison WRC 2022.

L’Automobile Club de Monaco a également profité de cette nouvelle réglementation pour revoir son parcours qui sera concentré sur les hauteurs de Nice et autour de Monaco avec un parc d’assistance intégralement basé en principauté. Après les reconnaissances pendant trois jours en début de semaine, les 74 engagés dont 11 Rally1 et 28 Rally2 vont aborder le shakedown jeudi matin (malheureusement interdit au public comme le parc d’assistance) pour continuer dans la soirée vers deux spéciales nocturnes pour démarrer le rallye.

Le Monte Carlo qui chaque année respire les nouvelles ambitions, les nouvelles couleurs et les nouveaux effectifs va nous faire découvrir outre son parcours renouvelé, la composition des trois équipes pour cette saison.

Toyota Gazoo Racing WRT
► Team A : Toyota Gazoo Racing WRT sera composée sensiblement des mêmes équipages avec Elfyn Evans – Scott Martin, Kalle Rovanperä – Jonne Halttunen sur deux Yaris Rally1. Suite à la volonté de Sébastien Ogier de ne pas s’engager sur l’intégralité de la saison, la troisième auto officielle sera partagée entre lui et son nouveau copilote Benjamin Veillas et un deuxième équipage : Esapekka Lappi – Janne Ferm.
► Team B : Toyota Gazoo Racing WRT Next Generation est engagée avec Takamoto Katsuta – Aaron Johnston qui seront alignés sur toutes les manches cette saison.

Hyundai Shell Mobis World Rally Team
L’équipe coréenne a décidé de renouveler sa confiance à Thierry Neuville – Martijn Wydaeghe et Ott Tänak – Martin Järveoja au volant de deux i20 Rally1. Comme chez Toyota, la troisième auto sera partagée entre Dani Sordo – Cándido Carrera et la promotion du jeune Oliver Solberg – Elliott Edmondson.

M-Sport Ford World Rally Team
2022 sera synonyme de révolution à tous les étages chez les Britanniques qui ont décidé de mettre à la retraite la Fiesta WRC pour la remplacer par la Puma Rally1 qui sera pilotée à temps plein par les nouvelles recrues Craig Breen – Paul Nagle. Deux autres Puma seront confiées à Gus Greensmith – Jonas Andersson et Adrien Fourmaux – Alexandre Coria sur les treize manches. Aussi une quatrième auto sera engagée tout d’abord sur la première manche au Monte Carlo avec le retour de Sébastien Loeb et sa nouvelle copilote Isabelle Galmiche.










0

Pas de rallye WRC Irlande du Nord en 2022


Alors que le saison du championnat du monde des rallyes 2022 est sur le point de démarrer au Monte Carlo, l’hôte de la neuvième manche du calendrier n’a toutefois pas encore été confirmé par le promoteur et la FIA.

Longtemps favorite pour intégrer le WRC cet été, l’Irlande du Nord ne sera finalement pas choisie et les organisateurs visent maintenant plutôt un projet pour 2023. Reste à savoir quel rallye pourrait obtenir son ticket sur le championnat du monde des rallyes cette saison du 18 au 21 août prochain.

Un calendrier réduit à douze manches ? Les éventuels retours de l’Allemagne ou de la Belgique ? Voir tout simplement le Monza Rally qui a sauvé la fin de saison 2020 et 2021 en remplaçant le Japon sur le tard. A suivre…








0

Dernier jour de test pour Loeb avant le Monte Carl’


Le moins que l’on puisse dire c’est que le mois de janvier 2022 de Sébastien Loeb aura été largement occupé. Après quinze jours passés en Arabie Saoudite au volant du BRX Hunter où il a terminé le Dakar vendredi second au général derrière Al-Attiyah, le nonuple champion WRC est remonté dans la Puma Rally1 ce dimanche.

Une ultime journée de préparation en vue du rallye WRC Monte Carlo qui démarre demain matin par les traditionnelles recos avant de s’attaquer au shakedown jeudi puis les premières spéciales dans la soirée.

Sur cette première manche d’ouverture du nouveau championnat du monde des rallyes hybrides 2022, Sébastien Loeb est donc de retour aux affaires et pilotera la quatrième M-Sport Ford Puma Rally1 engagées aux côtés de Breen, Fourmaux et Greensmith ainsi qu’une nouvelle copilote, Isabelle Galmiche.










0

Welcome Toyota Yaris Rally1 2022 hybride


C’est aujourd’hui que l’équipe Toyota Gazoo Racing a décidé de montrer la livrée définitive de sa nouvelle Yaris Rally1 qui sera alignée sur le championnat du monde des rallyes 2022 qui entre dans l’ère hybride cette saison.

Deux équipes seront engagées avec d’un côté le Team A avec Elfyn Evans, Kalle Rovanperä qui seront accompagnés sur une troisième auto par Esapekka Lappi et Sébastien Ogier qui se partageront le volant à tour de rôle. Une quatrième Yaris sera confiée à Takamoto Katsuta sur l’intégralité du championnat 2022 avec l’étiquette Toyota Gazoo Racing WRT Next Generation pour le Team B.










0

M-Sport présente sa Ford Puma Rally1 2022


La relève sera difficile mais M-Sport se lance un nouveau défi en 2022 avec l’arrivée de l’hybridation sur le championnat du monde des rallyes sur lequel ils engageront une nouvelle auto : la Ford Puma Rally1 hybride. Aujourd’hui, l’équipe britannique a présenté la livrée de son auto pour la prochaine saison.

Quatre pilotes feront partie de la formation M-Sport en 2022 avec Craig Breen, Gus Greensmith et Adrien Fourmaux à temps plein, ainsi que Sébastien Loeb sur une quatrième auto déjà au rallye WRC Monte Carlo.










0

Lappi confirmé au Rallye de Suède avec Toyota


Après que Sébastien Ogier ait décidé de ne pas continuer à temps complet sur le championnat du monde des rallyes en 2022, l’équipe Toyota Gazoo Racing a donc recruté un quatrième pilote : Esapekka Lappi.

Cette saison, le Finlandais va donc partager le volant de la troisième Yaris Rally1 avec Sébastien Ogier. Même si le programme détaillé des deux pilotes n’a pas été encore précisé, le Français sera tout d’abord engagé sur la première manche du championnat au Monte Carlo puis Lappi a confirmé en toute logique ce matin sur Twitter qu’il prendra le départ du rallye de Suède le mois prochain en compagnie de Evans et Rovanperä.










0

Derniers tours de roues avant le Monte Carlo 2022


L’attente a été longue mais le dénouement est proche pour voir évoluer sur les spéciales du championnat du monde des rallyes les nouvelles Rally1 hybrides. Cette semaine chaque pilote, engagé au Monte Carlo qui démarre le 20 janvier, va bénéficier d’une ultime journée pour se préparer à la manche d’ouverture du WRC 2022.

Les équipes vont donc travailler une dernière fois avant de s’élancer la semaine prochaine pour les reconnaissances et démarrer le shakedown suivi des spéciales. Avant cette échéance des premières recos, toute la caravane du WRC a rendez-vous ce samedi en Autriche pour la présentation officielle de la saison WRC 2022.

Merci Sebastiano Biagini pour le reportage photos.



LUNDI
Toyota Gazoo Racing et Hyundai Motorsport ont ouvert le bal en ce début de semaine avec Rovanperä au volant de la Yaris Rally1 et Tänak sur une base un peu plus au sud avec la i20 Rally1.





MARDI
Aujourd’hui c’est au tour de M-Sport de rentrer dans la danse avec Fourmaux au volant de la Ford Puma Rally1 tandis que chez Toyota et Hyundai, on a démarré une deuxième journée avec respectivement Ogier et Neuville.







MERCREDI
Les essais continuent chez M-Sport aujourd’hui avec la nouvelle recrue pour 2022, Craig Breen qui est malheureusement sorti de la route (équipage OK mais les tests ont été interrompus). Sur deux autres bases, Evans pour Toyota et Solberg pour Hyundai ont pris le relai de leurs co-équipiers.





JEUDI
L’équipe de mécaniciens chez M-Sport s’est encore illustrée de la plus belle manière. Après le crash de Breen mercredi matin, la Puma Rally1 a été remise en état pour permettre à Greensmith de démarrer sa journée de préparation. Chez Toyota, on en termine aujourd’hui avec Katsuta.





DIMANCHE
Cette dernière journée clôture les essais avec cette fois Sébastien Loeb de retour juste à temps du Dakar.










0

En route pour le Monte Carlo : liste engagés 2022


Le championnat du monde des rallyes 2022, qui démarre dans une dizaine de jours traditionnellement à Monaco, va entrer dans l’ère hybride de la plus belle des manières avec une solide liste d’engagés de 75 équipages.

L’ACM qui avait donné les premiers indices en décembre dernier sur sa composition a publié ce jour la liste complète des engagés du rallye WRC Monte Carlo 2022 qui compte notamment 11 Rally1 hybrides et 29 Rally2.

Chez Toyota Gazoo Racing, même si Esapekka Lappi va partager le volant de la troisième Yaris Rally1 avec l’octuple champion WRC, le Finlandais ne sera pas présent sur cette manche d’ouverture où le même effectif 2021 sera aligné avec Ogier, Evans et Rovanperä. Une quatrième Yaris Rally1 est engagée avec Katsuta qui évolue cette saison dans le Team B du Toyota Gazoo Racing WRT Next Generation.

Chez Hyundai Motorsport, Neuville et Tänak comme l’année dernière seront bien là pour piloter la i20 Rally1 tandis que la troisième auto officielle sera confiée à Oliver Solberg qui partage lui aussi son programme avec Sordo.

Nouvelle équipe, nouvelle auto chez M-Sport qui engage au Monte Carlo quatre Ford Puma Rally1 avec Craig Breen, Gus Greensmith, Adrien Fourmaux et Sébastien Loeb qui effectue son retour partiel en WRC.

Cette nouvelle édition du Monte Carlo qui va étrenner pour la première fois les nouvelles autos hybrides sera constituée d’un parcours plus concentré sur les hauteurs du pays niçois où également un beau plateau WRC-2 sera à l’honneur avec notamment des pilotes comme Mikkelsen, Bulacia, Camilli, Ingram, Gryazin, Rossel ainsi que le retour de Freddy Loix sur une Skoda Fabia Rally2.

Liste complète des engagés au Rallye WRC Monte Carlo 2022.