En route pour le WRC, saison 2024 !


Mercredi prochain 24 janvier à 16h31, c’est le grand départ du championnat du monde des rallyes pour la saison 2024 qui va s’élancer sur l’asphalte en France dans la région des Hautes-Alpes à Gap pour le Monte-Carlo.

Quatre continents traversés dont l’Europe, l’Afrique, l’Amérique du Sud et l’Asie, treize pays visités de janvier à novembre et trois équipes prêtent à s’affronter sur environ deux-cent cinquante spéciales à travers le monde sur les routes et les pistes du Monte-Carlo (asphalte), de la Suède (neige), du Kenya (terre), de la Croatie (asphalte), du Portugal (terre), de la Sardaigne (terre), de la Pologne (terre), de la Lettonie (terre), de la Finlande (terre), de la Grèce (terre), du Chili (terre), de l’Europe Centrale découpée entre l’Allemagne-Autriche-Tchéquie (asphalte) et enfin du Japon (asphalte). Soit quatre rallyes sur goudron, huit sur la terre et un sur la neige.

La grosse nouveauté de 2024 est le système de points attribués complètement changé pour le WRC (Rally1). Le WRC-2 reste sur le sytème actuel. 1er = 25 pts / 2ème = 18pts / 3ème = 15pts / 4ème = 12pts / 5ème = 10pts / 6ème = 8pts / 7ème = 6pts / 8ème = 4pts / 9ème = 2pts et 10ème = 1pt. A noter que les points bonus de la Power Stage (3-2-1) réservés aux WRC-2 sont supprimés mais un pilote de cette catégorie qui parvient à se hisser dans le TOP5 de la dernière spéciale face aux Rally1 récoltera toutefois les points correspondants.

Pour les pilotes Rally1, ce sont trois attributions de points distinctes tout au long du week-end de compétition. Le plus étrange c’est que le pilote vainqueur du rallye (le plus rapide) ne sera pas forcément celui qui marque le plus de points au terme de l’épreuve mais la régularité sera recompensée. Les dimanche où les pilotes attendaient surtout la Power Stage, seront un peu plus animés. Aussi pour bénéficier de ces trois attributions de points, l’équipage devra être classé obligatoirement dans le classement général final ! Ce nouveau barème entrera en vigueur dès le rallye WRC Monte-Carlo et le constructeur pourra toujours nominer trois équipages mais seulement les deux meilleurs classés marqueront pour le compte de celui-ci.

1/ Une première attribution se fera à partir du classement général cumulé le samedi soir suivant ce barème :
1er = 18pts
2ème = 15pts
3ème = 13pts
4ème = 10pts
5ème = 8pts
6ème = 6pts
7ème = 4pts
8ème = 3pts
9ème = 2pts
10ème = 1pt

2/ Des points supplémentaires seront attribués d’après le classement de la journée du dimanche uniquement :
1er = 7pts
2ème = 6pts
3ème = 5pts
4ème = 4pts
5ème = 3pts
6ème = 2pts
7ème = 1pt

3/ Enfin la Power Stage (comme actuellement) donnera de nouveaux points supplémentaires :
1er = 5pts
2ème = 4pts
3ème = 3pts
4ème = 2pts
5ème = 1pt.

Remontées à bloc avec de nouvelles ambitions et couleurs, les trois équipes : Toyota Gazoo Racing, Ford M-Sport et Hyundai Motorsport ont profité de l’inter-saison pour restructurer leurs formations et développer au mieux leurs Rally1 hybrides qui seront respectivement la Yaris, la Puma et la i20.



► Les Champions en titre sortants, Toyota Gazoo Racing, n’ont rien changé ou presque. Deux équipages vont évoluer à plein temps avec Elfyn Evans – Scott Martin et Takamoto Katsuta – Aaron Johnston. Le nouveau double champion du monde Kalle Rovanperä, accompagné de son copilote Jonne Halttunen, a décidé de prendre un peu de recul pour e