News Rallyes

0

Saison complète WRC-2 pour Rossel avec Citroën


Champion WRC-3 en 2021, Yohan Rossel est de retour dès la semaine prochaine pour un nouveau challenge. En collaboration avec Citroën Racing et PH SPORT, le pilote français a confirmé un programme complet dans la catégorie WRC-2 cette saison au volant de la Citroën C3 Rally2.

Annoncé hier soir en début de soirée sur ses réseaux sociaux, les détails de son programme n’ont toutefois pas été précisés mais il débutera dans un premier temps au Monte Carlo.








0

Hyundai choisit Solberg pour le Monte Carlo


Hyundai Motorsport qui compte dans ses rangs quatre pilotes pour cette nouvelle campagne WRC, vient d’annoncer aujourd’hui sa composition pour la manche d’ouverture du championnat du monde des rallyes 2022.

Comme annoncé en novembre dernier, C’est le jeune Oliver Solberg qui a été choisi aux côtés de Thierry Neuville et Ott Tänak pour piloter la troisième i20 Rally1 officielle partagée cette saison avec Dani Sordo.

Monte Carlo :
Neuville – Tänak – Solberg








0

Vainqueur du Rallye WRC Monte Carlo 2022 ?


Dans deux semaines, c’est parti ! Le championnat du monde des rallyes redémarre en France pour une nouvelle campagne à l’occasion du Monte Carlo qui marque la première manche. Avec l’introduction de l’hybride cette saison, et malgré l’expérience de certains, les cartes ont été rebattues et les potentiels vainqueurs sont nombreux.

Parmis les 75 engagés sur cette nouvelle édition 2022, 11 Rally1 (nouvelle appellation des WRC) sont attendues au départ. Qui entre Toyota, Hyundai et M-Sport seront les plus affûtés et quels pilotes saura le mieux tirer son épingle du jeu sur les spéciales compliquées de l’arrière pays niçois ?

PLANETEMARCUS vous propose de voter pour votre vainqueur du rallye WRC Monte Carlo 2022.

Vainqueur Rallye WRC Monte Carlo 2022 ?

  • Ogier (Toyota Yaris Rally1) (36%, 306 Votes)
  • Loeb (M-Sport Ford Puma Rally1) (18%, 159 Votes)
  • Neuville (Hyundai i20 Rally1) (15%, 126 Votes)
  • Breen (M-Sport Ford Puma Rally1) (10%, 89 Votes)
  • Evans (Toyota Yaris Rally1) (8%, 70 Votes)
  • Fourmaux (M-Sport Ford Puma Rally1) (5%, 46 Votes)
  • Tänak (Hyundai i20 Rally1) (4%, 37 Votes)
  • Rovanperä (Toyota Yaris Rally1) (3%, 25 Votes)
  • Solberg (Hyundai i20 Rally1) (0%, 1 Votes)
  • Greensmith (M-Sport Ford Puma Rally1) (0%, 1 Votes)
  • Katsuta (Toyota Yaris Rally1) (0%, 0 Votes)

Total Voters: 860

Loading ... Loading ...









0

Présentation le 15 Janvier de la saison WRC 2022


Via un direct depuis Salzbourg en Autriche à partir de 18h00 samedi 15 janvier, le promoteur RedBull et la FIA présenteront la nouvelle ère du championnat du monde des rallyes 2022 qui accueille l’hybride sur les autos.

Ce moment placé quelques jours avant le début des reconnaissances de la première manche du rallye WRC Monte Carlo sera l’occasion de faire le point sur les effectifs engagés en 2022 mais aussi de découvrir les couleurs des nouvelles Rally1 et leurs aspects définitifs.








0

Delecour annonce sa participation au Monte Carlo


C’est hier soir sur son Facebook officiel que François Delecour a décidé d’annoncer sa participation au prochain rallye WRC Monte Carlo 2022 sur lequel il sera engagé au volant de l’Alpine A110 RGT.

Copiloté par Jean-Rodolphe Guigonnet, le Français prendra donc le 20 janvier le départ de son 22ème Monte Carl’.










0

Présentation de la saison WRC 2022


Le jeudi 20 janvier prochain, le championnat du monde des rallyes démarre la campagne 2022 avec son lot de nouveautés au sein des effectifs avec de belles ambitions pour tout le monde. Un gros challenge attend les équipes, les ingénieurs, les mécaniciens et les pilotes qui repartent de zéro avec l’introduction de l’hybride dans les autos.

LA TECHNOLOGIE HYBRIDE

Les Rally1 (nouvelle appellation 2022 des WRC) seront toujours équipées d’un moteur thermique mais accompagné d’un boost électrifié au départ et qui sera automatisé par les ingénieurs dans la cartographie des autos pour s’activer selon le profil de certaines portions pendant les spéciales.

Des zones obligatoires en mode 100% électrique feront leur apparition sur les liaisons (appelées Zones HEV). L’électricité embarquée a obligé la FIA à réfléchir à de nouvelles règles de sécurité, ainsi des lettres « HY » en rouge sur un fond blanc seront placées à côté du panneau de portière avant et le numéro de course sera désormais rouge. Egalement un dispositif de lumières rouges ou vertes sera dorénavant visible à l’attention des intervenants extérieurs (secours, commissaires de course, public…) pour savoir si l’auto peut être touchée ou pas.

Une caméra de sécurité à intelligence artificielle sera embarquée dans toutes les Rally1. L’objectif de ce système placé à l’avant est de scruter en permanence les spéciales et ses environs directs, identifiant les formes et analysant la position des spectateurs dans cet environnement pour permettre aux pilotes de rouler en toute sécurité.

LE CALENDRIER

Treize manches sont au programme en 2022 avec le Monte Carlo qui ouvrira traditionnellement la compétition fin janvier pour ensuite se diriger un mois plus tard en Suède pour l’unique manche sur neige du championnat. La Croatie suivie du Portugal et de la Sardaigne clôtureront cette première phase européenne avant de s’envoler direction l’Afrique sur les terres du Kenya au mois de juin.

L’été va ensuite démarrer à toute vitesse pour les pilotes du WRC avec les deux manches spectaculaires en Estonie et en Finlande. Même si le goudron de l’Irlande du Nord est fortement attendu, la neuvième manche du calendrier, placée au mois d’août, n’est toutefois pas encore confirmée par le promoteur et la FIA.

Les nouvelles hybrides seront ensuite soumises à l’épreuve du cassant début septembre avec la Grèce de nouveau inscrite au calendrier cette année après avoir fait ses preuves en 2021. La caravane du WRC va ensuite voyager vers un pilier du mondial qui effectue son retour avec la Nouvelle-Zélande et ses somptueux paysages.

En fin d’année, le championnat du monde des rallyes fera une dernière halte en Europe avec le rallye d’Espagne sur asphalte. L’ultime épreuve se déroulera au Japon, si la situation sanitaire mondiale le permet, qui compte désormais deux annulations de suite (2020 et 2021) suite à la pandémie de Coronavirus.

LES EFFECTIFS

Trois équipes ont confirmé leurs engagements pour ce nouveau cycle hybride sur le WRC avec Toyota Gazoo Racing WRT, Hyundai Shell Mobis World Rally Team et M-Sport Ford World Rally Team.

Toyota Gazoo Racing WRT
► Team A : Toyota Gazoo Racing WRT sera composée sensiblement des mêmes équipages avec Elfyn Evans – Scott Martin, Kalle Rovanperä – Jonne Halttunen sur deux Yaris Rally1. Suite à la volonté de Sébastien Ogier de ne pas s’engager sur l’intégralité de la saison, la troisième auto officielle sera partagée entre lui et son nouveau copilote Benjamin Veillas et un deuxième équipage : Esapekka Lappi – Janne Ferm.
► Team B : Toyota Gazoo Racing WRT Next Generation est engagée avec Takamoto Katsuta – Aaron Johnston qui seront alignés sur toutes les manches cette saison.

Hyundai Shell Mobis World Rally Team
L’équipe coréenne a décidé de renouveler sa confiance à Thierry Neuville – Martijn Wydaeghe et Ott Tänak – Martin Järveoja au volant de deux i20 Rally1. Comme chez Toyota, la troisième auto sera partagée entre Dani Sordo – Cándido Carrera et la promotion du jeune Oliver Solberg – Elliott Edmondson.

M-Sport Ford World Rally Team
2022 sera synonyme de révolution à tous les étages chez les Britanniques qui ont décidé de mettre à la retraite la Fiesta WRC pour la remplacer par la Puma Rally1 qui sera pilotée à temps plein par les nouvelles recrues Craig Breen – Paul Nagle. Deux autres Puma seront confiées à Gus Greensmith – Jonas Andersson et Adrien Fourmaux – Alexandre Coria sur les treize manches.
Aussi une quatrième auto sera engagée tout d’abord sur la première manche au Monte Carlo avec le retour de Sébastien Loeb et sa nouvelle copilote Isabelle Galmiche.

PLANETEMARCUS qui entame sa vingtième année sur le net vous souhaite une belle année WRC 2022 et vous remercie chaleureusement pour votre fidélité à travers ses différents réseaux sociaux. MERCI !








0

Eriksen quitte Ostberg pour rejoindre Mikkelsen


Fidèle à Mads Ostberg depuis maintenant quatre saisons, Torstein Eriksen va s’orienter vers un nouveau challenge cette saison en rejoignant Andreas Mikkelsen dans le baquet de droite de la Skoda Fabia Rally2 TOKSPORT.

Quant à Mads Ostberg qui n’a pas encore confirmé de programme en 2022 contrairement à Mikkelsen, le Norvégien est rejoint par Patrik Barth qui a notamment copiloté pour Oscar Solberg et Pontus Tidemand par le passé.








0

Programme complet en WRC-2 pour Camilli


Présent sur trois manches WRC-2 en 2021 puis sur le championnat de France des rallyes asphalte, Eric Camilli va bénéficier cette saison d’un programme complet dans la catégorie WRC-2.

Avec la C3 Rally2 et le soutien du préparateur Saintéloc Racing, le Français sera présent sur sept manches (Monte Carlo, Croatie, Portugal, Italie, Estonie, Espagne + un rallye à définir) pour viser le titre de champion.








0

Hyundai fait la promotion de sa i20 Rally1 hybride


Après M-Sport et sa vidéo dans les usines en Roumanie mettant en scène Adrien Fourmaux et la Ford Puma Rally1, ce jeudi Hyundai a emboité le pas avec sa nouvelle auto hybride pour le WRC 2022.

Sur un scénario incluant Thierry Neuville, on retrouve la Hyundai i20 Rally1, dans une vidéo promotionnelle, qui sera alignée l’année prochaine sur le championnat du monde des rallyes.










0

Sébastien Loeb en essais avec une Ford Fiesta WRC


L’agenda de Sébastien Loeb est chargé ! Maintenant que M-Sport a confirmé sa participation au prochain rallye WRC Monte Carlo au volant de la quatrième Ford Puma Rally1 hybride, le nonuple champion WRC va devoir tout d’abord s’envoler vers l’Arabie Saoudite mardi prochain pour prendre le départ du Dakar 2022.

Pendant environ quinze jours il foncera sur les dunes avec le BRX Hunter T1 de chez Prodrive avant de revenir juste à temps en France autour du 15 janvier pour préparer l’épreuve monesgasque et enchaîner avec les recos et le rallye qui commence par le shakedown le jeudi matin 20 janvier.

Nouveau départ en WRC, nouvelle équipe mais aussi nouvelle copilote ! Daniel Elena qui a choisi de ne pas revenir dans cette aventure qui ouvre l’ère hybride sur le championnat du monde des rallyes, a laissé sa place à Isabelle Galmiche qui aura la lourde tâche de « guider » Sébastien Loeb sur les spéciales du Monte Carlo.

En attendant toutes ces échéances, Loeb a besoin malgré tout de roulage, d’automatismes et de remettre en route la machine WRC. Ce jeudi c’est pourquoi dans l’Est de la France, il a pris le volant de la Ford Fiesta WRC (génération 2017) de Armando Pereira pour une séance d’essais sur asphalte avec sa copilote.