M-Sport confirme la Ford Puma WRC 2022


Arrivée en 2011 et après de bons et loyaux services de onze années sur le championnat du monde des rallyes, la Ford Fiesta WRC va profiter de la nouvelle réglementation pour tirer sa révérence. En effet, l’équipe M-Sport Ford a confirmé l’introduction d’une nouvelle auto pour le passage du WRC à l’hybride en 2022 avec la Ford Puma WRC.

Une page va donc se tourner avec la Ford Fiesta arrivée en 2011 où six pilotes ont construit son palmarès avec quinze victoires dont six obtenues par Ogier, trois par Latvala, deux par Hirvonen et Tänak ainsi qu’une chacun pour Ostberg et Evans. En 2017, Sébastien Ogier et Ott Tänak ont unis leurs efforts pour décrocher un titre de champion du monde constructeurs au volant des Ford Fiesta WRC. L’année dernière, deux pilotes finlandais représentaient l’équipe avec Teemu Suninen et Esapekka Lappi, accompagnés à temps partiel par Gus Greensmith.

Cette saison seulement Suninen (programme partiel) et Greensmith (saison complète) sont restés avec un petit nouveau dans les rangs, le pilote français Adrien Fourmaux sur quelques manches.

Une nouvelle ère va donc commencer chez M-Sport qui avec cette Puma aura fort à faire pour être à la hauteur des mythiques Escort, Sierra, Focus et Fiesta de la marque. Outre l’aspect sportif, l’équipe britannique a toujours entretenu une relation spéciale avec ces fans en présentant chaque année sous la houlette de Phillip Dixon (Designer M-Sport) des autos à la décoration sympathique. Bienvenue à la Ford Puma WRC hybride 2022 !

Dévoilée aujourd’hui au Goodwood Festival en Grande-Bretagne, Matthew Wilson et Adrien Fourmaux auront l’honneur de la piloter en démonstration tout au long de cette journée.