Les équipes WRC appellent à de nouvelles destinations


Outre l’aspect sportif, le championnat du monde des rallyes reste avant tout une vitrine commerciale pour les constructeurs afin de tester et de créer l’envie à tous les fans pour vendre des autos dans leur version civile.

Pandémie oblige, le championnat est actuellement perturbé et recentré essentiellement sur l’Europe alors que depuis quelques temps la volonté d’élargir à de nouvelles destinations partout dans le monde s’était affirmée avec les entrées du Chili, du Japon mais aussi avec le retour du Kenya. Malgré les efforts ralentis par l’épidémie mondiale du Coronavirus, les équipes interpellent la FIA pour préparer le futur et motiver de nouveaux candidats potentiels comme l’Inde et la Russie qui restent des marchés porteurs pour les marques.