Les détails de la génération hybride du WRC 2022


Le championnat du monde des rallyes va entamer en janvier prochain sa révolution avec l’introduction dans les autos de l’hybridation qui va allier les moteurs thermiques traditionnels à un boost électrique.

Composé à l’heure actuelle de neuf manches officialisées (Monte Carlo, Suède, Portugal, Sardaigne, Kenya, Japon, Espagne, Estonie, Grèce), le calendrier complet 2022 sera annoncé prochainement et comptera au total treize rallyes où les RALLY1 (nouvelle appellation des WRC) et RALLY2 (nouvelle appellation des R5) vont évoluer.

Un carburant 100% durable :
Dans un souci de réduire les émissions de carbone, la FIA a choisi la société P1 Racing Fuels qui va fournir, durant ce premier cycle de trois ans, un carburant 100% durable qui sera en somme fabriqué sans pétrole. Cette nouvelle technologie qui ne nous privera en aucun cas de puissance et de bruit des moteurs sera révolutionnaire puisque introduite pour la première fois sur un championnat du monde de la FIA.

Le système hybride :
Les RALLY1 seront dotées d’un boost électrique de 100kw (134ch) développé par Compact Dynamics, associé au moteur thermique de 1,6L pour offrir une puissance totale de plus de 500ch et utilisable selon trois modes possibles.

– un mode full électrique sera utilisé lors des liaisons entre chaque spéciale et lors du retour au parc d’assistance.
– un mode de départ qui au début de chaque spéciale utilisera le boost électrique et bien évidemment le moteur thermique pour développer un maximum de puissance.
– un mode par spéciale utilisable en plein chrono via des cartographies programmées en amont pour exploiter le système hybride complet sur certaines portions.

Outre ces aspects du réglement, il a été précisé que le système hybride pour un souci de sécurité sera capable d’encaisser un choc de 70G et rechargeable en trente minutes.

Les trois teams (Toyota, Hyundai, M-Sport) engagés pour ce cycle de trois saisons ont déjà démarré le travail sur les autos et ces derniers détails leur ont toutefois été présentés officiellement cette semaine à Munich.