Elfyn Evans champion WRC dès la Sardaigne si…


Alors que le WRC se dirige cette semaine vers la Sardaigne pour l’avant-dernière manche du championnat, un pilote peut déjà mathématiquement être titré champion du monde WRC de cette saison si particulière à cause de l’épidémie mondiale liée au Coronavirus. En effet le pilote Toyota Gazoo Racing, Elfyn Evans avec sa Yaris WRC peut conquérir en terre sarde le titre suprême sous plusieurs conditions énumérées ci-dessous.

1- Tout d’abord, la FIA doit trancher sur le sort du Monza Rally Show avec les spéciales dans les environs de Côme, si celui-ci va clôturer ou non le championnat comme la rumeur l’indique depuis quelques semaines. En cas d’ajout de la manche italienne, Elfyn Evans ne peut être champion WRC le week-end prochain et ce quoiqu’il arrive.

+

2- Mathématiquement, le Gallois sera champion en Sardaigne si les quatre contraintes suivantes sont validées :
► Si Evans marque 12pts de + que Ogier.
► Si Evans marque 3pts de + que Tänak.
► Si Evans marque 3pts de + que Rovanperä.
► Si Neuville ne marque pas plus que deux points que Evans.

En attendant la Sardaigne où il ne sera pas maître absolu de son destin et notamment handicapé par le balayage la première journée, Elfyn Evans est actuellement leader du championnat grâce à deux victoires (Suède et Turquie) et compte 18pts d’avance sur Ogier, 27pts sur Rovanperä et Tänak et 32pts sur Neuville.