Visite du workshop Michelin Motorsport


A l’occasion du dernier rallye WRC en Espagne, j’ai eu le privilège de pouvoir bénéficier d’une visite privée du workshop de Michelin Motorsport en compagnie de Arnaud Rémy manager des activités rallyes du groupe afin d’en savoir plus sur un élément fondamental d’une voiture de rallye : le PNEUMATIQUE.

En fin d’après-midi après quelques spéciales sur terre près de Gandesa, on se retrouve au parc d’assistance du rallye à Salou au QG de Michelin qui a installé son centre de contrôle volant dans un gros poids lourd aux couleurs de la marque. Arnaud nous invite à monter à bord où l’on découvre plusieurs techniciens affairés sur leurs ordinateurs qui suivent en direct le rallye pour analyser les données et prendre les décisions rapidement.

On se dirige ensuite vers un autre endroit de l’assistance où l’on va découvrir les ateliers de montage (le workshop) ainsi que le stockage de chaque pneumatiques de course. Plusieurs opérateurs montent et démontent les gommes sur une chaîne de montage d’une dizaine de machines. Beaucoup de travail d’autant plus que ce rallye mixte complique l’effort avec une première journée sur terre suivie de deux autres sur asphalte.

Arnaud nous invite sous un petit hangar où sont entreposés par tas tous les pneumatiques autorisés et à disposition de chaque pilote pour le rallye du week-end. Il nous explique que dans chaque team des techniciens-ingénieurs Michelin Motorsport sont délégués pour diriger et suivre les opérations avec une remontée commune des informations au centre de contrôle. On apprend également beaucoup de choses sur la conception (made in France) de chaque pneus, on les touche et on les sous-pèse pour constater leur robustesse incroyable. Chaque balle est maintenant pucée pour permettre un suivi en direct de celle-ci afin de savoir qui a monté quoi et quand à chaque départ de spéciale, et qui sera de retour aux ateliers quoiqu’il arrive durant le rallye : confidentialité oblige.

Un grand Merci à Michelin et Arnaud Rémy pour cette visite insolite et enrichissante où l’on a pu constater le travail de fond et l’amélioration sans cesse des techniciens pour donner le meilleur aux pilotes du WRC.