Tänak et Mikkelsen casés mais les autres ?


Alors que la saison WRC 2018 tire à sa fin avec un final qui s’annonce explosif, les premières discussions concernant les effectifs 2018 ont déjà démarré ! Un marché des transferts très ouvert puisque seulement Andreas Mikkelsen (Hyundaï) et Ott Tänak (Toyota) ont des contrats pour l’an prochain.

Faisons un premier état des lieux concernant les dernières news et rumeurs…

Thierry Neuville edit du 12/09/2018 : Contrat chez Hyundaï jusqu’en 2021.
Actuellement en tête du championnat WRC, le pilote Belge réalise sans doute la meilleure saison de sa carrière alors il est légitime de s’interroger pour quelle raison il changerait d’autant plus que les deux parties, son employeur Hyundaï Motorsport et lui semblent être d’accord pour continuer l’aventure.

Sébastien Ogier
Avec 23pts de retard mais encore quatre rallye à disputer rien n’est encore perdu pour le quintuple champion WRC. Son avenir comme depuis fin 2016 est pourtant incertain. Rester chez M-Sport mais avec encore plus de soutien de la maison mère Ford ou céder au chant des sirènes de Citroën Racing qui le cible depuis deux ans.
Le pire scénario qu’il n’a pas écarté même si le WRC reste sa priorité serait de prendre sa retraite.

Ott Tänak
L’Estonien qui réalise une très bonne saison est lié à Toyota GAZOO Racing pour 2019.

Esapekka Lappi
Engranger encore de l’expérience chez Toyota GAZOO Racing où il se sent bien en prenant le risque de rester dans l’ombre de l’Estonien ou partir chez Citroën Racing comme certaines rumeurs se font entendre en Finlande.

Andreas Mikkelsen
Cinquième au classement pilote, le Norvégien n’explose pas pour autant pour sa première année d’apprentissage chez Hyundaï. Quoiqu’il en soit son contrat continue en 2019 au volant de la i20WRC.

Dani Sordo
Avec un contrat partiel et hâché cette année, l’Espagnol se débrouille comme il peut mais il reste très fiable et constant. Un programme complet serait largement mérité. Pourquoi ne pas retourner là où il a remporté son premier WRC chez Citroën Racing qui a besoin d’un pilote de son calibre.

Jari-Matti Latvala
Auteur d’une saison très moyenne notamment perturbée par les soucis mécaniques à répétition. Pilote Toyota depuis deux ans et très populaire au Japon, le Finlandais semblerait être au centre d’une négociation pour un échange avec son compatriote Teemu Suninen… Si Toyota se décide à le laisser partir.

Elfyn Evans
Sous la pression d’être pilote officiel, Evans réalise une saison très faible malgré une belle seconde place au Portugal. Aura-t-il toujours le soutien de Malcom Wilson en 2019 ? Pas si sûr.

Mads Ostberg
Revenu comme pilote officiel Citroën Racing en cours de saison, ces belles performances notamment en Finlande ont redonné un peu tardivement un coup de fraîcheur au clan Français ce qui pourrait faire pencher la balance en sa faveur pour rester chez les rouges l’an prochain.

Craig Breen
Avec un programme partiel cette année, difficile de trouver ces marques. L’Irlandais qui termine son contrat avec Citroën Racing cette année semble être un peu juste malgré une belle seconde place en Suède.

Teemu Suninen
Après avoir débuté le Monte Carlo en Ford Fiesta R5, son programme s’est finalement complété (sauf la Corse) au volant de la Ford Fiesta WRC. Un apprentissage sur le WRC cette année avec un podium prometteur au Portugal. Certaines rumeurs parlent d’un échange avec Latvala pour rejoindre Toyota en 2019.

Hayden Paddon
Avec un baquet partagé avec Sordo cette saison, Hayden Paddon qui est présent trop peu souvent ne trouve plus ses marques. Un renouveau complet qui passe par un programme à temps plein pour retrouver ses performances du passé serait mérité.

Kris Meeke
Licencié de chez Citroën Racing en pleine saison, Kris Meeke a disparu du plateau. Une dernière nouvelle chance chez M-Sport pour ce pilote rapide… mais friable ?

Sébastien Loeb
Avec son retour partiel cette année sur trois rallyes cela a ravivé les espoirs d’un retour à temps plein sur le WRC chez ses fans. Avec son programme WRX chez Peugeot Sport, un retour sur les rallyes est peu probable.

Kalle Rovanperä
Recruté chez Skoda Motorsport en 2018 avec un contrat de trois ans, le jeune prodige Finlandais continue avec la Fabia R5 en 2019 pour éventuellement une place sur la catégorie reine en 2020 comme son contrat lui permet.

Pontus Tidemand
Qui lui donnera sa chance en 2019 ? Le pilote Suédois a fait le tour de la question en WRC-2 il est maintenant temps de passer à la catégorie supérieure.

Les Français : Camilli et Lefebvre
Alors que Lefebvre a du mal à briller avec la nouvelle C3R5 à la conquête du titre WRC-2, Eric Camilli quant à lui s’est montré au Deutschland avant le souci mécanique. Un constructeur saura leur donner une nouvelle chance ?