Sébastien Ogier dans le viseur de Citroën Racing


Force est de constater que la saison 2017 chez Citroën Racing n’est pas vraiment la réussite qu’escomptait le Team avec sa nouvelle C3WRC. En proie à des soucis mécaniques mais aussi à des défaillances de ces pilotes officiels, l’heure est maintenant venue de faire le point pour repartir du bon pied l’an prochain. La reconstruction en vue de 2018 a donc commencé, les négociations et rumeurs vont bon train.

Trois pilotes sous contrat
Kris Meeke, Craig Breen et Stéphane Lefebvre les pilotes de la saison 2017 bénéficient toujours d’un contrat pour la saison 2018. L’alchimie attendue n’a pas fonctionné cette année hormis pour Breen qui reste sur de bons résultats.

Le retour de Sébastien Ogier ??
Le quadruple champion du monde des rallyes sera sur le marché des transferts en fin d’année. Une aubaine pour Citroën qui voit en lui le potentiel de briller à nouveau sur les podiums du WRC. Yves Matton a même déclaré au journal l’Equipe (voir article) que la priorité absolue était de signer Sébastien Ogier pour 2018 en laissant Andreas Mikkelsen filer vers d’autres teams.

4 Autos sur la saison Wrc 2018 ?
La FIA devrait introduire une nouvelle règle l’an prochain avec trois autos qui pourront marquées pour le compte du constructeur donc une quatrième C3WRC est envisageable. Reste à résoudre deux points : le budget pour aligner cette 4ème auto et le cas Al-Qassimi principal sponsor de Citroën qui hérite automatiquement d’un volant.

Sébastien Loeb ?
Que va faire ou décider Sébastien Loeb qui a confirmé qu’une saison complète n’était pas à l’ordre du jour mais plutôt venir sur quelques rallyes pour le fun.

La C3R5 est née
Outre l’avenir du Team principal en WRC, Citroën Racing s’engage un peu plus en rallye avec sa nouvelle C3R5 présentée cette semaine qui sera homologuée en 2018 destinée à la compétition client ERC et WRC-2.

La tâche n’est finalement pas si simple pour Citroën et ses dirigeants, puisque le départ de Ogier de chez M-Sport n’est pas non plus une certitude, suspendu à un retour éventuel de Ford en 2018.
Six pilotes pour 3 places voir 4 …. Bon courage !