Ott Tänak s’envole au championnat WRC 2019


Auteur d’un rallye parfait, Ott Tänak vient de remporter ce dimanche pour la troisième fois de suite le Rallye d’Allemagne où il signe son cinquième succès cette année après la Suède, le Chili, le Portugal et la Finlande ! Une montée en puissance de l’Estonien qui a gagné actuellement la moitié du championnat et accroît considérablement son avance suite à la contre performance de ces adversaires directs (Neuville et Ogier) pour le titre mondial.

Malgré une évolution moteur et surtout handicapé par une crevaison sur le long chrono de Panzerplatte, le pilote Citroën Racing Sébastien Ogier n’a pu rivaliser tout le week-end allant même jusqu’à dire qu’il ne pouvait pas piloter cette C3WRC à la sortie du chrono n°17. Le Gapençais se retrouve maintenant relégué à 40pts de retard, chose qu’il n’a jamais connu par le passé si près de la fin de saison.

Thierry Neuville aux coudes à coudes face à Tänak, a subi une crevaison dans le camp militaire de Baumholder qui a anéanti tout espoir de victoire dès le samedi après-midi. Le Belge compte désormais 33pts de retard.

Turquie, Grande-Bretagne, Espagne-Catalogne et Australie sont les quatre derniers rallyes de la saison et même si Ott Tänak bénéficie d’un joker victoire + power stage d’avance, le sport auto a réservé souvent par le passé des surprises. Quoiqu’il en soit si Ogier veut être titré pour la septième fois consécutive et si Neuville veut décrocher son premier titre il ne faut plus trainer en route maintenant car le train estonien est lancé à vive allure !

Un mot côté constructeurs où Toyota ramène d’Allemagne un triplé en plaçant toutes ces Yaris WRC sur le podium et revient sur les talons de Hyundai qui a perdu gros dans la bataille (Toyota a un retard de huit points sur Hyundai).