Le retour de WRC 8 : Défi relevé ? Le Test !


Absent en 2018 le jeu officiel du championnat du monde des rallyes est de retour ce mois-ci avec son nouvel opus développé par Kylotonn et édité par Bigben Interactive : WRC8 The Game sera disponible dès le 5 septembre.

Pour avoir eu la chance de tester WRC8 quelques jours avant sa sortie officielle (Merci Bigben), voici un article présentant mon ressenti du test sur la version PS4 équipée du volant Logitech G29.

L’interface graphique :

Une fois le jeu lancé on est catapulté dans le vif du sujet avec d’emblée une WRC nouvelle génération qui nous saute aux yeux avec une réalisation soignée bluffante de réalisme ! On découvre ensuite la refonte complète du menu de navigation très moderne et pratique avec à notre disposition une multitude d’options : partie rapide, championnat, mode online multi-joueurs, mode carrière (dont je parlerai plus tard), paramètres du jeu…

Une petite nouveauté agréable a été ajouté cette année avec plusieurs pistes d’essais disponibles pour régler son auto aussi bien sur terre que sur asphalte. Un module inédit sur les jeux WRC officiels.





Le contenu :

Sous couvert de la licence officielle WRC, tout y est et avec une réussite maitrisée et un rendu sublime.

Les autos :
Toutes les autos du WRC ainsi que le WRC-2 et J-WRC sont présentes et reproduites à la perfection jusqu’au dernier sponsor apposé sur les portières ou l’aileron. Accompagnées de tous les pilotes en photos avec leurs copilotes, des effectifs complets dans les trois catégories avec notamment Ogier, Tänak, Neuville et tous les autres ! Cerise sur le gâteau pour planetemarcus fan du pilote Finlandais Marcus Grönholm qui est également présent dans le jeu suite à sa participation au rallye WRC de Suède 2019 chez Toyota Gazoo Racing.

A noter une section bonus où on retrouve d’autres autos dont la VW Polo WRC, la Proton Iriz R5…



Les Rallyes :
Tout le championnat WRC 2019 est disponible et chaque rallye est composé de plusieurs spéciales en mode normal mais aussi en reverse, la variété est riche et réussie. Les vrais noms officiels des chronos rajoutent encore plus à l’immersion et une fois lancé on y est et on y croit, on reconnaît les manches WRC à travers les paysages fidèlement reproduit ! Les graphismes sont beaux, les animations avec les spectateurs qui réagissent lors des passages des concurrents va ravir le fan de WRC qui retrouve toute la réalité de sa passion.







Le gameplay :

Les graphismes sont beaux, les points de menus épurés mais qu’en est-il de la jouabilité du jeu. Ayant réalisé mon test avec le volant Logitech G29 diriger les différentes autos est très réaliste et plaisant, les réglages de force des vibrations très poussés nous font ressentir les chocs, les compressions, les relances, les glisses sur les différentes surfaces qui réagissent différemment. Aussi plusieurs réglages basiques ou complexes (au choix du joueur) de l’auto avant la spéciale ou pendant la spéciale sont disponibles pour la régler à sa guise.

Deux choses très positives qui ont été encore amélioré sont à relever avec tout d’abord un effet de vitesse en vue intérieure très puissant et rapide qui nous produit une immersion vraiment agréable. Le deuxième point est peut être logique mais par le passé il n’a pas toujours été aussi développé : quand on tourne le volant l’auto réagit instantanément pour aller chercher la précision voulue, mais attention aux bas côtés qui ne pardonnent pas.

Les spéciales :
Plusieurs spéciales du jeu ont été repensées pour les rendre complexes et étroites. Il ne suffit plus de foncer mais de gérer, maîtriser et contenir son effort, ce qui donne à ce jeu un aspect très proche de la simulation.

La méteo :
Un point est tout de même à relever qui est la météo dynamique ! Comme en vrai le temps peut changer au cours d’une spéciale avec des zones de brouillard, la pluie et les développeurs ont donc intégré à WRC8 un changement possible de météo dans la spéciale en cours et non plus seulement d’une spéciale à une autre.

Les trophées :
Au nombre de 44 ils seront là pour agrémenter vos divers exploits.



Le mode carrière :

Jouer en ligne avec ses amis, relevé seul des top chronos peut être intéressant à court terme, mais les développeurs ont mis l’accent dans ce WRC8 pour augmenter la durée de vie du jeu sur le nouveau mode carrière très complet et articulé sur trois axes principaux :
► Un calendrier de course du pilote, participer à des rallyes, réaliser des essais de développement comme en vrai, rejoindre des événements promotionnels
► Gestion de son équipe à travers six postes de travail : ingénieurs, mécaniciens, agents, météorologistes…
► Développement du talent : réussite, victoire, décision, stratégie : tous ces éléments compilés sur un arbre de progression l’ensemble appuyé sur des statistiques disponibles.



Conclusion :

Le constat est sans appel pour ce nouvel opus du jeu officiel du championnat du monde des rallyes, les développeurs ont su après cette année d’absence se remettre en question pour proposer de nouvelles et belles choses pour tous les fans de rallyes. Sans mettre de côté le moteur principal du jeu, le mode carrière donne une durée de vie supplémentaire indéniable et tous les autres modes de jeu sont là pour satisfaire tous les joueurs.

Personnellement fan de la première heure des séries WRC, ce WRC8 ne me déçoit pas et va réjouir tous les fans de jeux vidéos et de la discipline ! Bon jeu à tous et bonne fin de saison WRC 2019.