Débuts prometteurs pour la nouvelle Polo R5


Pour son grand retour sur le championnat du monde des rallyes, Volkswagen Motorsport qui a choisi de confier ses deux Polo R5 à Petter Solberg et Eric Camilli a prouvé le potentiel de l’auto durant ce week-end espagnol.

A commencer par Eric Camilli qui avait pris la tête de la catégorie WRC-2 dès le premier chrono à Barcelone mais qui fut stoppé lors du onzième chrono (boite de vitesses cassée) alors en pleine bagarre avec le jeune Kalle Rovanperä. Le pilote niçois signera tout de même trois temps scratchs sur terre.

A l’aise sur la terre le premier jour, les deux Polo R5 se positionnent dans le top5 pour lâcher ensuite un peu de terrain lors de la première journée sur asphalte. Petter Solberg décroche au final un beau podium devant les intouchables cousins Skoda et les deux Fabia R5 de Rovanperä (vainqueur de la classe) et Kopecky.