16 mètres signés Thierry Neuville !

Au terme d’un final exaltant, Thierry Neuville s’est finalement imposé en Argentine en établissant une nouvelle performance qui rentre directement dans le Top 3* des plus petits écarts en bouclant les 357,59 kilomètres avec 16,38 mètres d’avance (7 dixièmes) sur son adversaire du week-end Elfyn Evans.

Après un début de saison difficile qui s’est soldé par deux abandons (Monte-Carlo et Suède), l’équipage Belge Neuville-Gilsoul se montre comme les hommes forts du moment tant par la sérénité retrouvée à bord de la i20Wrc que par les chiffres qui parlent d’eux-mêmes. Les deux échecs en ouverture du championnat oubliés, la montée en puissance s’est exprimée dès la troisième manche par un podium au Mexique, une victoire en Corse puis le rallye parfait en Argentine (Victoire + Power Stage).

Le Thierry Neuville édition 2017, c’est la capacité de s’imposer partout avec deux victoires au compteur en cinq rallyes : sur le goudron corse mais aussi sur la terre argentine.
C’est aussi le pilote le plus rapide du championnat avec 25 victoires en spéciales (le seul pilote qui décroche toujours un meilleur temps sur chaque rallyes). Il est également Monsieur Power Stage en remportant trois des cinq spéciales bonus 2017 (Monte-Carlo, Mexique et Argentine).

L’expérience engrangée chez Hyundaï avec la i20Wrc depuis quatre ans et le duo en osmose qu’il compose avec son sympathique copilote Nicolas Gilsoul porte enfin ses fruits. Tous ces éléments combinés laissent présager un bel avenir et le pilote Belge peut ainsi commencer à réfléchir secrètement au Titre mondial…

*Top 3 des plus petits écarts de victoire :

  • 1- Jordanie 2011 : Ogier Latvala+0s2
  • 2- Nouvelle-Zélande 2007 : Grönholm Loeb+0s3
  • 3- Argentine 2017 : Neuville Evans+0s7